9 nouveaux livres que nous recommandons cette semaine – écrire un livre sur sa vie

VILLE DES FILLES, par Elizabeth Gilbert. (Riverhead, 28 $.) Au milieu des défilés, chroniqueurs et chroniqueurs de la demimonde bohémienne de Manhattan dans les années 1940, le nouveau roman de Gilbert – son premier depuis «The Signature of All Things» (2013) – est une évocation parfaite du glamour tawdry de cette époque et de sa venue imminente. histoire d'âge dont la surface gazeuse dissimule des degrés inattendus de sentiment. Notre critique, David Gates, note avec admiration que le livre ne contient pas la formule suivante: «Paradoxalement, cette ouverture, ce refus des modèles littéraires reçus sont ce qui fait que« Cité des filles »vaut la peine d’être lu. Ce n’est pas une polémique simple sur la liberté sexuelle et non un opéra déprimant; c’est plutôt l’histoire d’une femme solitaire, en conflit, qui a fait de son mieux une vie indépendante ».

BAKHITA: Un Roman du Saint du Soudan, par Véronique Olmi. Traduit par Adriana Hunter. (Autre presse, 27,99 $.) Une réinvention de l'histoire réelle de Sainte-Joséphine Bakhita, capturée dans son enfance au Darfour et libérée à Venise. Dans sa critique, Randy Boyagoda applaudit à la «prose claire et touchante» de la traduction. Le roman, explique-t-il, «dévoile un éventail distinctif de préoccupations opportunes – la subjugation de femmes de couleur, la traite des êtres humains, la solidarité féminine, des conflits personnels et institutionnels qui nouent ensemble les questions de race, de classe sociale, de genre et de religion – et les explore à travers la souffrance, la volonté et la dignité non diminuée d’une petite fille effrayée devenue une jeune femme résolue devenue une vieille religieuse douce. "

LA REINE: La vie oubliée derrière un mythe américain, par Josh Levin. (Little, Brown, 29 $.) Pendant l'ère Reagan, la presse a immortalisé Linda Taylor en la qualifiant de «reine de l'aide sociale», une femme vêtue de fourrure et conduite par Cadillac qui a bloqué le système pendant des années. Levin la révèle comme une escroc tellement protée qu’elle avait déjà passé au moins huit noms différents à l’âge de 22 ans. «Une partie de l’amusement du livre de Levin réside dans sa quête obsessionnelle», écrit Sam Dolnick dans sa critique. «Il retrace les anciennes transcriptions judiciaires, d'anciens titres de propriété, des licences de mariage, des tests d'écriture, des dossiers de police jaunis, des ex-maris d'anciens colocataires. Il en ressort une image assez troublante d’une femme qui, selon le récit de Levin, semble n'avoir aucune conscience, aucune morale, aucune loyauté envers ses propres enfants ou envers aucun de ses nombreux maris. "

LES PIONNIERS: L'histoire héroïque des pionniers qui ont amené l'Ouest américain idéal, par David McCullough. (Simon et Schuster, 30 $.) Selon McCullough, les colons anti-esclavagistes qui ont créé le Territoire du Nord-Ouest ont incarné une vision de tout ce qui était au mieux des valeurs et des idéaux américains. «L’Ohio a toute une histoire. Les personnages qui sont passés par les États-Unis à leurs débuts pourraient orner un roman », écrit notre critique, Joyce E. Chaplin. «McCullough raconte l’histoire du territoire de l’Ohio en tant qu’histoire de soulèvement, de ce qui peut arriver lorsque les bienfaiteurs se déchaînent. C'est l'histoire américaine comme une vision de nous-mêmes. Seigneur sait que nous en avons besoin. "

LE SIÈCLE PANDÉMIQUE: Cent ans de panique, d'hystérie et d'hubris, par Mark Honigsbaum. (Norton, 29,95 $.) Malgré tous les efforts de la science, les agents pathogènes continuent de détruire la barrière de notre espèce: au cours du siècle dernier, ils incluaient la grippe espagnole, H.I.V. et Ebola. Honigsbaum analyse chacun pour expliquer les pandémies. «Qu'il soit familier ou oublié, le perroquet ou Ebola, il trouve des similitudes frappantes entre eux», écrit Carl Zimmer dans son compte rendu. «Et ces similitudes devraient nous inquiéter pour la prochaine éclosion. Si l'histoire est un guide, les choses pourraient ne pas bien se passer.

#écrire un livre pour la jeunesse
#ecrire un livre planter un arbre
#écrire titre livre

Laisser un commentaire